Contact   liens   Plan du site
Société Vaudoise d'Histoire
et d'Archéologie

Introduction

Archéologie cantonale vaudoise

En Suisse, l'archéologie territoriale est de la compétence des cantons, qui sont propriétaires des objets antiques découverts dans le sol. Le canton de Vaud a été un pionnier en la matière, car il s'est doté en 1898 de la première loi en Suisse sur la protection du patrimoine, et en créant un service cantonal chargé de l'appliquer. La protection du patrimoine archéologique cantonal est confiée aujourd'hui à la Section de l'archéologie cantonale, dans le Service des bâtiments, monuments et archéologie, Département cantonal des infrastructures.
Nous appliquons la Loi cantonale sur la protection de la nature, des monuments et des sites du 10 décembre 1969 (règlement d'application du 22 mars 1989), et, à un niveau plus général, la Convention européenne pour la protection du patrimoine archéologique, du 16 janvier 1992 (en vigueur en Suisse depuis le 1er octobre 1996).
Nos activités et responsabilités sont les suivantes :

  • Carte archéologique: tenir à jour les données et la documentation concernant les sites archéologiques, localisés dans le canton. Organisation de prospections, de détections de nouveaux gisements. Réception d'informations sur des nouvelles découvertes. Autorisations pour recherches ou prospections.
  • Protection des sites: définition et application des protections légales adéquates pour les sites archéologiques. Détermination de régions (périmètres) archéologiques, classement de sites ou de monuments. Contrôle des projets de construction ou d'aménagement pouvant porter atteinte à des sites. Mesures de protection ou de conservation. Délivrance d'autorisations pour les projets de construction. Vérifications dans le terrain, par sondages ou suivi de travaux d'excavation. Prescription de fouilles archéologiques préventives.
  • Investigations archéologiques: organisation, autorisation, contrôle scientifique et administratif des fouilles archéologiques effectuées dans le canton, dans toutes les circonstances. La Section de l'archéologie cantonale réalise elle-même certaines interventions archéologiques. Elle doit notamment organiser les fouilles liées aux grands travaux (routes nationales, Rail 2000 par exemple) et les gérer pour le compte de la Confédération.
     
    Elle veille à l'aboutissement des travaux qui suivent la fin des fouilles dans le terrain : étude des résultats, mise au net de la documentation, traitement et étude des objets découverts, avant la remise aux musées cantonaux, rédaction de rapports, de publications. Conservation de la documentation originale des investigations, qui doit rester à disposition des chercheurs. Diffusion des résultats d'investigations par une information publique.
  • Conservation de vestiges: le territoire vaudois est riche en monuments et sites de toutes périodes. Un certain nombres d'objets immobiliers ou de grandes dimensions sont conservés en place, entretenus et aménagés pour être présentés aux visiteurs (ruines romaines, médiévales, sites préhistoriques, etc).
     
    La Section de l'archéologie cantonale s'occupe de la plupart de ces éléments, soit comme représentant du propriétaire, quand il s'agit de l'Etat, soit comme expert, pour conseiller les communes ou les personnes qui en sont propriétaires

Quelques chiffres:

Le canton de Vaud passe pour détenir la dixième du patrimoine national, toutes catégories confondues. Pour des périodes comme l'époque romaine, il est sans doute au premier rang, si l'on prend en compte la présence de la capitale (Avenches), de plusieurs cités et agglomérations étendues (Nyon, Lausanne, Yverdon, Vevey) et les plus riches villas du pays (Orbe, Yvonand, notamment). La carte archéologique cantonale recense plus de 1'800 sites en tous genres. Seule une petite partie a été fouillée.

Avenches - Aventicum, capitale du territoire des helvètes à l'époque romaine, représente un cas particulier. Le plus vaste et le plus riche site archéologique du pays, entièrement sur territoire vaudois, nécessite la présence d'une organisation permanente pour assurer les fouilles, les études, les publications, la présentation des monuments et des vestiges et la gestion des riches collections, dans le Musée romain. La plupart de ces tâches sont déléguées à la Fondation Pro Aventico, soutenue par le canton et par la Confédération.

Archéologie en terre vaudoise / sous la dir. de Laurent Flutsch, Gilbert Kaenel et Frédéric Rossi, Gollion : Infolio, 2009, 214 p.

Vu du ciel : archéologie et photographie aérienne dans le canton de Vaud / Denis Weidmann, Gervaise Pignat et Carine Wagner ; ed. Gilbert Kaenel... [et al.], Lausanne : Musée cantonal d'archéologie et d'histoire,2007, 119 p.

Chroniques archéologiques